Le DLC de Brink est sorti hier soir sur Steam, XBL et PSN : il est gratuit jusqu’au 17 août (après quoi, le récupérer coûtera quelques euros).

Un journal britannique a écrit un portrait de Splash Damage : Paul Wedgwood, le patron du studio, y dit que le jeu est pour eux un succès financier (il ne s’agit après tout pas d’une grosse boîte) et que leur prochain jeu sera probablement encore centré sur le multi.

Update : En plus du DLC gratuit, c’est tout Brink qui est (temporairement) gratuit jusqu’à la fin du week-end dans Steam. Si vous souhaitez l’acheter, il est à moitié prix : 25€.