En 2005, Game Informer publiait un paragraphe de rumeur parlant d’Oddworld: Fangus, un nouveau FPS, plus sombre, par Oddworld Inhabitants. Un mois plus tard, le studio arrêtait le développement de jeux vidéo et annulait Fangus avant même son annonce officielle.

Quatre ans plus tard, Game Informer publie une interview de Lorne Lanning détaillant Fangus, dont on connait désormais le vrai titre : Oddworld: The Brutal Ballad of Fangus Klot. Il s’agissait d’un FPS/TPS dans la lignée directe de Stranger’s Wrath, mais en beaucoup plus sombre et politique.

L’histoire : une nation de bergers, dont fait partie le héros, est envahie par un gouvernement étranger dont la civilization est bien plus avancée et qui utilise la population locale comme des esclaves. Fangus Klot, le héros, s’échappe et mène une révolte, tout en se sachant lui-même condamné à mort par la maladie. Rideau.

Comme toujours chez Oddworld Inhabitants, le projet était ambitieux. Lorne Lanning douche cependant les espoirs : même s’ils portent leurs jeux sur Steam en ce moment, le studio n’a aucune intention de faire revivre ce projet particulier.