Vous avez probablement déjà tous entendu parler des failles Meltdown et Spectre cette semaine. Pour résumer ce sont des failles de sécurité qui concernent les processeurs Intel (Meltdown), ainsi qu’AMD et ARM (Spectre), donc la (quasi) totalité des utilisateurs d’ordinateurs et de smartphones. Des correctifs ont été mis en ligne pour que tout le monde soit protégé mais il semblerait que ces mises à jour aient des répercutions sur les performances des processeurs ; de l’ordre de 5% à 30%. Pour plus d’explications, vous pouvez lire cet article de PC Gamer.

Évidemment l’impact de ces failles va bien au delà de nos ordinateurs et les infrastructures d’hébergement, de cloud, etc sont également touchées. C’est ainsi qu’on apprend sur les forums de Fortnite que les développeurs du jeu sont en train de mettre à jour tous leurs serveurs. Si vous avez bien suivi, vous savez du coup que ça engendre une hausse de l’utilisation du processeur et donc potentiellement une chute des performances.

La hausse de l’utilisation du CPU des serveurs de Fortnite suite aux mises à jours

Attendez-vous à avoir des soucis de connexion durant les prochains jours, le temps que les équipes de Fortnite ajustent leurs serveurs. Et attendez-vous aussi à voir ce genre de pépins sur d’autres jeux et services en ligne.

9 Commentaires


  1. il semblerait que ces mises à jour aient des répercutions sur les performances des processeurs ; de l’ordre de 5% à 30%.

    Pas selon Intel qui invite à ne pas trop écouter la presse spécialisée. Après, Intel essaie peut-être de couvrir la misère, même si, en théorie, il devrait y avoir un équilibrage entre les “pansements” appliqués par Intel contre Meltdow/Spectre provoquant des pertes et les gains potentiels d’autres mises à jour.

  2. En fait ça dépend des usages. Pour un particulier, un gamer, où tous les gens normaux, ça n’aura normalement quasi aucun impact (en terme de performance).
    Pour les pro et les architectures serveurs, c’est une autre histoire.
    Pour l’instant le seul article en français traitant correctement du sujet c’est (comme d’habitude) chez hardware.fr :
    http://www.hardware.fr/news/15325/bug-securite-couteux-cote-serveur-intel.html
    http://www.hardware.fr/news/15326/meltdown-spectre-point-deux-failles.html

  3. Pour l’instant, je n’ai pas vu d’impact. Je suis un user casual/gamer.

    J’ai juste eu à refaire un réglage de ventilo dans le bios UEFI.

    [Théorie du complot]Est-ce que c’est pas un truc alarmiste pour nous faire racheter des nouveaux proces ? Un peu comme le bug de l’an 2000?[/Théorie du complot]

    Je cite (Le Point.fr) : “Mais même avec de telles mesures, les experts affirment qu’il faudra changer de processeur (et donc, souvent, d’appareil) pour être totalement protégé.”

    Oui, bien sûr…..

  4. C’est pas un complot. C’est du sensationnalisme pour vendre du clic. Comme d’hab. Fake news. Sad.

  5. C’est pas vraiment du fake, ça manque juste d’information vitale.

    Le résultat des 23% de perf perdu était sur un test de SQL select : https://www.postgresql.org/message-id/[email protected]

    C’est donc bien un cas effectif pour certains usage (ceci dit l’extrapolation à 30% sort de nulle part), mais ça ne correspond pas a une utilisation de bureautique ou de gaming.

    Par contre tout ceux qui utilise des bases de données, il est fort probable que les performances chute.

    Je cite (Le Point.fr) : “Mais même avec de telles mesures, les experts affirment qu’il faudra changer de processeur (et donc, souvent, d’appareil) pour être totalement protégé.”

    Oui, bien sûr…..

    C’est pourtant vrai. Le problème vient de la manière dont les processeurs multi-coeur fonctionne au niveau hardware, il est possible de mitiger l’effet grâce à du software parce que Meltdown et Spectre repose sur une course contre la montre face au processeur donc en ralentissant arbitrairement via le software l’exécution de certaines instructions, tu peux en effet réduire fortement les chances de réussites de ces attaques mais tu n’élimine absolument pas le problème. Pour vraiment corriger la faille il faut bel et bien que le hardware des CPU change ce qui implique forcément un changement de matériel. Donc dans le cas des téléphones (processeur ARM), tu est bon pour changer de téléphone car tu ne pourra jamais changer uniquement le CPU ce qui n’est pas vrai pour des ordinateurs fixe.

  6. même sur PC fixe, le temps qu’ils recréent les architectures pour corriger matériellement ces failles, on en a pour quelques années…

  7. C’est sûr que ça ne sert à rien de changer de CPU maintenant (ou de téléphone). Il faut en effet attendre que de nouvelle architecture soit créer, mais il va bien falloir changer quand ces architectures existeront pour être véritablement protéger donc ce qui est dit par Le Point est loin d’être faut.

    Par contre on parle en effet d’un futur dont la date est incertaines pour le moment.

Connectez-vous pour laisser un commentaire