Résumé de S02E01 : Crytek ne sont toujours pas contents car ils accusent Cloud Imperium Games (CIG) de n’avoir en réalité jamais changé de moteur et de toujours développer deux jeux au lieu d’un : Star Citizen et Squadron 42. Selon eux, ils sont toujours sur le Cry Engine sans en payer les droits nécessaires. Néanmoins, vu qu’ils ne savent pas trop quand ni comment Squadron 42 sortira, ils aimeraient en terminer avec la procédure judiciaire pour la recommencer quand SQ42 sera disponible. CIG devait répondre avant le 24 janvier.

Résumé de S02E02 : Selon CIG, Crytek est simplement à la recherche d’attention, en jouant du fait que Star Citizen/Squadron 42 est un sujet sensible dans la presse et pour le grand public. CIG demande 500 000$ en réparation. Crytek doit répondre avant le 7 février.  Ils ont bel et bien le droit d’utiliser une ancienne version du Cry Engine grâce à la licence fournie par Amazon. 

Crytek confirme vouloir retirer sa plainte mais pour la déposer à nouveau quand Squadron 42 sera disponible. Ils accusent CIG de jouer la montre délibérément en repoussant sans cesse la date de sortie du jeu. La procédure est donc inutile.

“Crytek n’est pas en train de perdre. Ils attendent. Une fois que la CIG aura cessé de retarder Squadron 42 et le publira d’une manière qui constitue une violation des accords, Crytek déposera à nouveau plainte avec la plus grande confiance.”

Pourquoi attendre ? Car selon eux, le seul moyen de prouver qu’ils ont utilisé le Cry Engine sans en avoir le droit est d’attendre que le jeu soit disponible. Il sera impossible de cacher des informations sur le développement une fois qu’il sera dans la nature, vraisemblablement sous forme de standalone. Ce qui est le motif de la plainte au départ : CIG développe deux jeux au lieu d’un. D’ailleurs, ils accusent CIG de changer de version quand ça les arrange : le jeu était déjà décrit comme un standalone, comme sur cette vidéo, alors que la procédure était déjà en cours.

“Crytek a l’intention de déposer à nouveau plainte après la sortie de SQ42, non pas parce que la sortie est une condition indispensable aux accusations de Crytek, mais parce que CIG n’aura plus la possibilité de cacher comment ils ont développé SQ42.”

Concernant le moteur, Crytek pointe la communication incompréhensible de CIG, et quand bien même Amazon autorise l’utilisation du Cry Engine dans une version précédente lors du switch vers Lumberyard : cela ne change rien au fait qu’ils ont développé deux jeux au lieu d’un sur la première licence de Crytek. Encore faut-il que CIG le reconnaisse.

“Crytek reste donc confiant que dès que CIG admettra (ou ne pourra plus prétendre à l’ignorance) qu’ils développent une version standalone de SQ42, ils seront en violation avec les accords, et la licence Amazon de CIG n’offre aucun abri contre cela.”

En résumé, Crytek refuse de payer les 500 000$ et demande à la cour d’accepter le renvoi volontaire. De toute manière, ils déposeront plainte à nouveau lors de la sortie de Squadron 42. Pour eux, le cas actuel est simplement une perte de temps et d’argent.

Le document est visible à cette adresse.

5 Commentaires


  1. Quand on va accéder à SQ42 depuis le launcher de Star Citizen, ils vont pleurer d’avoir perdu autant d’énergie et de fric dans cette affaire
    Mais merci pour les mises à jour de l’affaire

  2. C’est pas évident de qualifier SQ42 de 2e jeu quand tu vois une définition de “standalone” aussi vague (wiki).
    Vivement les prochains épisodes!

  3. Sauf si Star Citizen n’est pas requis pour jouer à Squadron 42.. et il ne le sera pas. Que tu le lances du même launcher ou pas c’est bien 2 produits distincts chez CIG.

    Auparavant on avait à la fois SQ42 et Star Citizen quand on achetait un game package. Ça fait pas mal d’année que SQ42 est devenu un standalone et s’achète tout seul sur le site officiel (ce qui montre aussi un peu l’arnaque de CIG qui refilait les 2 à tout le monde au départ et qui a changé son fusil d’épaule entre temps).

    La définition du site officiel est quand même assez éloquente “Package – Squadron 42 Standalone Pledge”

  4. C’est vrai que même si ça sera le même launcher, Star Citizen ne sera pas obligatoire
    A voir la réponse des avocats de CIG

Connectez-vous pour laisser un commentaire