Après ses modes de jeu, ses cartes et ses armes, Beyond the Wire s’attarde aujourd’hui sur ce qu’on aime le plus chez NoFrag : le sang qui gicle et les bras qui volent après un obus bien placé. Vous l’avez compris, la note de blog hebdomadaire des développeurs présente le travail réalisé sur les animations et le gore. La première vidéo, visible ci-dessous, illustre les effets d’une balle dans le bras ou dans la tête. La seconde, plus calme, présente les animations à la troisième personne. Pour rappel, Beyond the Wire est un FPS WWI toujours prévu pour sortir cette année en accès anticipé. Une alpha fermée se déroule toujours actuellement.

Connectez-vous pour laisser un commentaire