Début juillet se tenait à London (l’homonyme canadienne de la capitale anglaise) la deuxième “Tennocon”, un salon entièrement dédié à Warframe et à sa communauté. On a évidemment parlé de la prochaine méga update à travers 17 minutes de gameplay, pendant lesquelles ont peut entendre la foule s’émerveiller de voir un mec tirer sur des piafs ou pêcher des exo-poissons.

Mais surtout, on y découvre les plaines d’Eidolon, un véritable open world 1080p 60fps, comme à l’époque de l’E3 2015 où c’était encore à la mode. Là où Warframe nous avait habitué à des zones de jeu fermées et générées procéduralement, ici le décor sera le même pour tout le monde. On y retrouvera bien sûr des peuplades de PNJs, des quêtes, des marchands, un cycle jour/nuit, des événements aléatoires et tout le tintouin. Le forgeron du bled propose même un service de bricolage d’armes uniques faites en assemblant différents composants. L’ami Archwing sera aussi de la partie, et permettra de s’envoler ou plonger dans les eaux à tout moment.

Autant vous dire qu’en tant que joueur, ça fait quand même un peu envie. Ceci dit, on peut se demander si le jeu ne risque pas de nous perdre, à force de bouffer à tous les râteliers.

Par ici, un récap de la Tennocon.