Il y a sept ans, David Kushner sortait Masters of Doom, une biographie de John Carmack, John Romero et plus globalement id Software. Le livre était bourré d’anecdotes et globalement passionnant : à l’époque, DOOM III n’était pas encore sorti et John Romero, moqué par tous après Daikatana, s’était réfugié dans le développement de jeux pour N-Gage et GBA.

Depuis, id a sorti DOOM 3 et s’est fait racheter par ZeniMax, tandis que John Romero, dix ans après Daikatana semble être sorti du purgatoire. Et c’est pourtant cette semaine que sort la traduction française de Masters of Doom, retitré pour l’occasion «Les maîtres du jeu vidéo». Le bouquin coûte 14 euros chez Amazon.fr.

Si vous n’avez rien contre l’anglais, vous pouvez aussi choper la VO sur amazon.co.uk pour à peu près le même prix (en comptant les frais de port).