1Up a un passionnant article racontant l’histoire du développement de Project LMNO, le projet chez Electronic Arts qui devait réunir Steven Spielberg, Doug Church (le créateur d’Ultima Underworld, System Shock et Thief), Randy Smith (Thief 3), Louis Castle (co-fondateur de Westwood) et l’équipe d’Arkane (qui avait fait un bon petit Ultima Underworld-like avec Arx Fatalis), qui comptait à l’époque déjà Harvey Smith (les deux premiers Deus Ex) dans ses rangs. En bonus, Jason Rohrer, game designer de renom créateur de jeux indés (Passage & co), était consultant sur le projet. Bref, une dream-team financée par, à l’époque, le plus gros éditeur du monde. Qu’est-ce qui aurait bien pu tourner mal ?

L’article confirme ce qu’on avait publié il y a deux ans concernant l’histoire du jeu : on joue Lincoln, un agent secret, qui doit protéger Eve, une alien humanoïde dirigée par l’IA. Le gameplay était sur certains points apparemment assez proche de ce que proposera Bioshock Infinite, Eve utilisant ses pouvoirs alien pour aider le héros. Surtout, le jeu était en concurrence directe avec Mirror’s Edge chez EA, puisqu’il proposait également des déplacements façon Parkour.

La grosse nouveauté de LMNO devait être dans les interactions entre le héros et l’IA : puisqu’Eve ne comprend pas l’anglais, il fallait lui faire des signes, lui donner des objets, faire attention à elle… Si le joueur l’aidait, elle l’aiderait en retour dans les combats, tandis que s’il l’ignorait, elle ferait le minimum pour l’aider. De même, l’IA devait être capable de prendre la direction des opérations si elle trouvait que le joueur se trainait trop. L’idée derrière tout ça était, pour Randy Smith et Doug Church, de créer un jeu court (2-3h) qui serait rejouable à l’infini d’une façon différente, et avec une fin potentiellement différente, à chaque fois.

Hélas, à force de faire des prototypes pour tester des gameplay différents, le développement n’avait pas avancé des masses (aucune sortie n’était apparemment prévue avant fin 2010), et en octobre 2008, EA avait licencié presque toute la devteam et rompu le contrat avec Arkane. Dans le même temps, EA Los Angeles avait annulé son autre FPS: Command & Conquer Tiberium… et lancé le développement de deux autres FPS : Medal of Honor, qui vient de sortir, et Project Camacho, un RTS/FPS dans l’univers de Command & Conquer Generals qui a été annulé dès début 2009 (et dont on n’avait encore jamais entendu parler jusqu’à présent).

EA a tenté une dernière fois de relancer LMNO en 2009, en le renommant The Escape Artist et en en faisant un clone d’Uncharted… mais là encore, ce sera annulé après six mois. Depuis, Randy Smith fait des jeux iPhone, Louis Castle est parti chez InstantAction où il a jeté la licence Tribes à la poubelle, Doug Church a disparu dans la nature et Arkane a été racheté par ZeniMax, qui finance apparemment le jeu de leurs rêves.