Ed Stern, le gars qui a écrit les dialogues de Brink, se flagelle en s’imaginant que quelqu’un en a quelque chose à foutre des dialogues pourris du jeu.