Dévoilé en décembre via un trailer se moquant ouvertement de Fortnite, on ne savait pas grand chose de Nine To Five, si ce n’est qu’il s’agit d’un FPS tactique multijoueur mettant en scène 3 équipes de 3 joueurs. Le webzine Escapist Magazine a publié une interview avec Matias Myllyrine, le PDG du studio Redhill Games, ce qui nous permet d’en apprendre plus sur le jeu.

Après s’être jeté des fleurs (“notre équipe est super, on a bossé pour de grands studios, etc.”), le développeur nous en apprend plus sur le contexte de Nine To Five : dans un futur proche, des mercenaires opèrent pour des corporations armées s’affrontant pour contrôler le monde. C’est succinct et peu original mais, hey, il s’agit juste d’un prétexte pour justifier la bagarre.

Lorsque l’interviewer demande en quoi Nine To Five se démarquera de la concurrence (Rainbow Six Siege, Ready or Not, Ground Branch, Due Process), Myllyrine explique que le jeu se focalisera sur l’aspect stratégique, notamment grâce aux affrontements en 3 vs 3 vs 3. Non seulement ce format inhabituel permet de créer des dynamiques différentes des autres jeux, mais il offre la possibilité de proposer des types de scénarios et d’objectifs variés. L’exemple que donne le développeur est intriguant : dans un mode de jeu, le premier round demande aux trois équipes de récupérer trois éléments de renseignements. L’équipe gagnante affrontera ensuite les deux autres, qui pourront s’allier pour la vaincre… ou se trahir. Enfin, l’ultime round demandera à une équipe de s’échapper de la map tandis que les autres tenteront de l’en empêcher. Si cela semble compliqué au premier abord, le dév’ assure que les playtesters ont trouvé cela intuitif et amusant.

Nine To Five n’est pas orienté simulation militaire, se rapprochant plus d’un Rainbow Six Siege que d’un ARMA 3. Se contenter de courir et de tirer à tout va sera sanctionné d’une mort rapide et il faudra jouer de façon tactique : planifier, se coordonner avec son équipe, utiliser les drones, gadgets, pièges et l’arsenal personnalisable sera nécessaire pour vaincre. Le développeur précise qu’il sera possible de se pencher et de détruire quelques éléments de décors – même si ce ne sera pas très poussé.

Enfin, Myllyrine indique que Nine To Five sera un games as a service afin de pouvoir évoluer en fonction de la demande des joueurs, tandis qu’aucun mode solo n’est pour le moment en développement. La sortie de l’alpha est prévue pour 2020 sur PC, plateforme prioritaire pour le développement du jeu. Si vous voulez tenter l’aventure, vous pouvez vous inscrire par ici.

 

2 Commentaires


  1. Je prie pour qu’un studio se démarque des autres et nous sorte un vrai bon fps tactique.

  2. “Le développeur précise qu’il sera possible de se pencher.”
    Mais dans quel monde vivons-nous ?

    La description est plutôt alléchante sinon.

Connectez-vous pour laisser un commentaire