Bungie remercie les alpha-testeurs de Destiny : en jouant dans la poignée de missions solo/coop et la seule map PvP disponibles, ils ont apporté des données comportementales inestimables ! Quelle blague… La bêta débutera le 17 juillet sur PS4.

J’ai pu jouer à l’alpha ce week-end. Le jeu se découpe en trois zones : la Terre, qui accueille le PvE, la Tour, qui est la partie sociale/MMO où se trouvent les marchards, et l’Épreuve, où il y a du PvP. En PvE, il s’agit d’un Borderlands sans aucun humour, avec des quêtes répétitives et sans intérêt et des ennemis qui respawnent sans arrêt, y compris juste sous votre nez. Le doublage vocal est curieusement mauvais (Peter Dinklage, qui joue Tyrion Lannister dans Game of Thrones, vous parle sans arrêt et sans aucune motivation) et les sensations de tir sont ridicules. Mais c’est joli.

Comme dans Borderlands, tout est basé sur le loot, et vous ramassez des tonnes d’armes et de pièces d’armures plus ou moins rares en permanence. Quel dommage que l’interface, certes très jolie, ne propose aucun moyen de comparer deux objets entre eux ! Quel dommage aussi que ce loot déséquilibre nettement les matchs en PvP, déjà pas aidés par les pouvoir magiques de chaque classe qui tuent en un coup… Rien de bien convaincant, donc. Mais c’est joli.