Chaque semaine ou presque, je vous propose de faire un récapitulatif des FPS sortis dont personne ne parle et ne parlera pour leur offrir un peu de lumière grâce à la notoriété internationale de NoFrag.

Un jeu d’horreur avec un cerf au milieu de l’histoire. Je ne sais pas trop quoi en penser. Je n’aime ni la chasse ni les cerfs, alors bon.

  • Kill The Emoji: The Remake, sorti le 17 décembre. Page Steam.

Le FPS préféré des jeunes générations 😂👌😂👌😂👌😂👌😂👌😂👌

  • The Disgusting Slaughterman, sorti je sais pas trop quand. Page Steam.

Incarnez seul ou en coopération un gros type musclé en string qui a pour passion de tuer les animaux, des hommes, des aliens, des crabes, des loups…

  • Die, zombie sausage, die!, sorti le 18 décembre. Page Steam.

Malheureusement, pas de trailer pour illustrer ce simulateur de chasse à la saucisse avec un macaroni.

  • Tip of the Spear: Task Force Elite, sorti le 18 décembre. Page Steam.

Pourquoi il manque la moitié du son dans la vidéo ? “NO BULLSHIT JUST FPS” pour citer les développeurs. Je suis presque sûr que c’est l’inverse.

Utilisez votre pistolet à lait pour rafraîchir les filles en maillot de bain sur la plage.

  • TO4: Tactical Operations, sorti le 19 décembre. Page Steam.

Un Counter-Strike/Call of Duty-like avec des personnages qui aiment vraiment beaucoup sauter.

  • The Pyramid Prison, sorti le 19 décembre. Page Steam.

Un jeu d’énigmes à la première personne avec des pyramides. On en avait un peu marre des cubes de Portal. Ah, et les écrans sont directement inspirés de Dance Dance Revolution.

FPS issu d’une Game Jam, une sorte de de rétro-FPS dans une ambiance cubique.

Un fast-fps sur fond de musique libre de droit qui vous restera dans la tête toute la journée.

Un dungeon crawler bourré de pixels.

Aucun recul sur les armes : check. Pas de son : check. C’est donc un FPS de merde.

Une version low-cost de Decent.  Comme lui, Drone Wars n’intéressera personne.

Une sorte de minecraft-mmo-RPG je sais pas quoi pour les enfants.

1 COMMENTAIRE


Connectez-vous pour laisser un commentaire