Dans un article publié il y a une quinzaine de jours, les développeurs de Generation Zero revenaient sur le futur envisagé pour leur jeu. Ils déclaraient vouloir travailler dessus pendant encore un long moment. Mais avant d’ajouter du contenu, il va surtout falloir corriger la flopée de bogues que se traîne Generation Zero. Pour rappel, Rutabaga abordait rapidement le sujet dans son test du jeu :

Je me dois d’aborder l’aspect technique du jeu, complètement à la ramasse : outre les crashs fréquents subis lors de nos parties en coop’, nous avons constaté un nombre de bugs assez hallucinant, problèmes de collisions, d’affichage, apparitions dans le sol, objets invisibles, quêtes impossibles à finir, marqueurs de missions absents ou inadéquats, etc.

Les développeurs viennent de préciser qu’un gros patch, consacré à la correction de nombreux bogues, devrait arriver la semaine prochaine. Nous apprenons au passage, en lisant l’article publié sur le site, que cela concernera aussi quelques ajustements de gameplay. Par exemple, les seringues d’adrénaline feront désormais que vos réanimations auront plus de sens. Les seringues seront également moins nombreuses et mieux réparties sur la carte. Il est quand même regrettable de lire à leur propos : comme prévu à l’origine.

Nous concevons évidemment qu’il n’est pas toujours facile de se rendre compte de certains détails désagréables lorsqu’on est développeur et que l’on a le nez dans le guidon. Mais, Generation Zero a tout de même pu profiter de 4 jours de bêta en octobre 2018. De plus, à moins que les développeurs de chez Avalanche Studio ne testent leur jeu en mode invincible, ce problème de seringues omniprésentes peut se constater facilement en une heure de jeu.

Enfin bref, les développeurs confessent que si ce patch se concentre avant tout sur la correction de bugs, il reste encore beaucoup de travail sur l’amélioration des mécaniques du jeu. Ce qui viendra avec d’autres mises à jour.

2 Commentaires


  1. Très curieux de savoir combien de temps ils vont réussir a tenir leur jeu sous aide respiratoire. Et surtout de si ils vont réellement se sortir les doigts du Q.

  2. 4 Jours pour une béta c’est une vraie joke. Alors que plusieurs jeux reste en “Early Access” ce qui est la même maudite affaire qu’une beta tant qu’à moi, pendant 1-2 ans, penser réussir à collecter assez de donner en même pas 1 semaine c’est du gros n’importe quoi et là ils ont complètement raté leur 1ère impression donc quand même bien qu’ils règleraient tout, ils n’auront pas droit à un 2e coup marketing de “lancement” et ça risque quand même de mourir à moins d’un coup de chance ou d’une grosse promo qui fera parler d’eux mais ce sera leur unique occasion après un lancement raté.

Connectez-vous pour laisser un commentaire