CGO a interviewé Zak McClendon (Crystal Dynamics), l’un des designers de Project: Snowblind. Il commence par expliquer que son équipe a voulu recréer l’ambiance épique des champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale en s’inspirant de “Il Faut Sauver Le Soldat Ryan” et “Band of Brothers” (comme c’est original). Côté gameplay, ils sont allés piocher dans CoD et MoH, ça vous donne une idée du type de missions que vous allez devoir remplir : beaucoup de grosses scènes de bataille avec une tonne d’IA pas très maline des deux côtés. Pour l’ambiance cyber, c’est vers des films comme Blade Runner qu’ils se sont tournés afin de concevoir votre terrain de jeu : Hong Kong en l’an 2065.

Zak McClendon poursuit en décrivant la diversité de l’arsenal. Il parle entre autre du Icepick, un outil permettant de hax0rer les caméras de surveillance et les tourelles automatiques, mais aussi les robots, que soit de petits droïds médic ou de gros robots de combat. Ca vous rappelle quelque chose ? Normal, n’oubliez pas qu’à l’origine le jeu s’appelait Deus Ex: Clan Wars.

Enfin, l’interview se conclut par un petit mot sur les implants cybernétiques. Vous serez amené à vous battre contre des adversaires équipés des mêmes améliorations que vous ce qui peut donner lieu à des scènes assez sympa : avec les boosters de réflexes enclenchés des deux côtés, vous et votre adversaire combattrez normalement alors que le monde autour de vous s’écoulera au ralenti.

D’après Zak, les versions consoles sortiront à l’heure, mais sur PC il faudra attendre un tout petit plus longtemps.