En 2016 les géniteurs de War Thunder, Gaijin Entertainment, annonçaient s’associer à Darkflow Software (Cuisine Royale) pour développer Enlisted, une sorte de MMOFPS sur la Seconde Guerre mondiale. Le jeu sort tout juste d’une phase de test ouverte à toutes et tous. Après Days of War et Battalion 1944, je pensais que le pire était derrière moi, mais Enlisted arrive actuellement à se hisser dans les pires FPS qui exploitent la période 39-45. Félicitations aux développeurs.

Enlisted MMPFPS WWII

Brothers in Arms version MMO

Soyons transparents : Enlisted est dans une sorte d’alpha-bêta. Malgré déjà 4 ans de développement, cette version ne devrait pas représenter le produit final – espérons-le. Même si j’évoquais Days of War et Battalion dans l’introduction, impossible de le comparer avec ces Call of Duty-like. En réalité, dans son gameplay Enlisted se rapproche plus d’une version arcade de Post Scriptum ou Hell Let Loose : les cartes sont larges et ouvertes, il y a des véhicules et il proposera à terme des batailles avec plus de 100 joueurs. Saupoudrez-ça d’une dose de War Thunder pour le côté progression/MMO, et vous avez plus ou moins la recette d’Enlisted. Ça, c’est la théorie. Car en réalité, il se rapproche plus d’une sorte de Brothers in Arms version multijoueur. En effet, vous avez le contrôle d’une petite escouade de 4 joueurs et si vous incarnez l’un des membres; le reste sont des IAs. Et attention, pour l’instant, elles sont d’une débilité affligeante oscillant entre le Combine d’Half-Life 2 et le parisien en période de confinement. Si vous mourez, vous incarnez un membre restant de votre petite escouade.

Tuer des bots : la guerre ennuyeuse

Vous pouvez leur donner quelques ordres comme se déplacer ou capturer un point. Même si elles arrivent plus ou moins à trouver leur chemin, elles seront la plupart du temps immobiles et même incapables de tirer sur les autres IAs. Bien évidemment si c’est vrai pour vous, c’est aussi le cas pour les autres joueurs du serveur. Je ne sais pas pour vous, mais si j’apprécie tout particulièrement les FPS multijoueurs c’est pour me confronter et tuer d’autres (véritables) joueurs. Ici, vous passerez votre temps à tuer des bots sans âme errant au milieu de la carte. C’est nul, ennuyeux et sans intérêt. Après chaque partie, vous gagnez de l’expérience pour faire progresser vos différentes escouades pour débloquer quelques perks, armes ou grenades, dans un système très similaire à War Thunder – inspiration qu’on retrouve aussi du côté des véhicules. Dans cette phase, deux tanks sont disponibles et empruntent fortement le gameplay et l’interface utilisateur de leur grand frère.

Bien qu’Enlisted soit totalement raté côté FPS, il propose quelques bonnes idées dans sa réalisation technique comme le terrain qui se déforme sous les tirs d’artillerie ou encore la neige et la boue qui s’enfoncent sous vos pas. Sans être une claque graphique, le jeu est assez propre et tourne correctement.

Dans sa dernière phase de test, Enlisted ne proposait que deux cartes dans la région de Moscou, mais promet à sa sortie d’offrir plusieurs campagnes dans divers théâtres d’opération. Pour l’instant, même s’il est difficile de juger sa partie MMO ou son économie -car rappelons que le titre sera free-to-play– le gameplay ne donne pas très envie de s’investir ni d’y revenir lors de prochains tests. Dans l’état, je ne vois pas qui il peut intéresser. En tout cas : pas moi.

2 Commentaires


  1. Free to play et sans IA il pourrait se faire une place, quitte à baisser le nombre de joueurs par serveurs.

  2. Peut-on jouer à la troisième personne ? Je pose la question car les animations me semblent très saccadées, vomitives pour un jeu qui se déroulerait exclusivement à la première personne.

Connectez-vous pour laisser un commentaire