Il y a quelques jours, Streum On refaisait une nouvelle mise à jour bêta pour introduire le nouveau contenu et surtout la nouvelle classe : le Interrogator-Chaplain dans Space Hulk: Deathwing. Ne vous laissez pas berner par son visage guilleret et son nom d’officier religieux de la Gestapo, ce Chaplain est ce qui s’approche le plus d’un nécromancien. Si vos co-équipiers tombent, les sorts de cette sixième classe pourront ressusciter vos frères de batailles.


Avouez qu’il est mignon ce Interrogator-Chaplain

Cette mise à jour ne se différencie en rien de la précédente en bêta, mais cette fois-ci on pourra s’assurer de la stabilité de cette mise à jour… ou d’un minimum de stabilité plutôt. Oui, Space Hulk: Deathwing s’approche doucement vers le mieux, mais reste pour l’instant beaucoup trop empêtré dans le médiocre. Le framerate s’est amélioré sensiblement, mais les chutes de FPS quand une vague de genestealers s’attaque à vous sont toujours présentes. Le gameplay multijoueur est légèrement plus sympathique puisqu’il ne demande plus de recommencer à zéro à chaque mission, mais c’est encore bien trop léger pour encourager qui que ce soit à s’intéresser à Deathwing. Les nouvelles armes sont sympathiques, mais le gameplay reste toujours la même boucle : “avancer, ouvrir une porte, tuer”.

Si vous avez sombré dans la précommande et que vous espérez voir Deathwing devenir mieux, c’est sur la bonne voie et cette mise à jour pourrait être l’occasion de retenter l’expérience. Cependant attendons l’Enhanced Edition voir si Deathwing retrouvera le fun perdu dans le Space Hulk. En attendant, vous pouvez lire le changelog complet ici.