Le 26 septembre, jour de la sortie d’ArmA 3, le jeu contiendra :

  • Les îles Altis (270 km²) et Stratis (20 km²)
  • 12 missions solo individuelles présentant chacune un aspect du jeu
  • Trois autres focalisées sur les factions
  • Neuf scénarios multi
  • Dix challenges de tir
  • 20 véhicules, 40 armes, 5 factions et un éditeur complet

Il faudra attendre le mois d’octobre pour jouer au premier épisode (gratuit) de la campagne. Les deux suivants (gratuits également) arriveront encore plus tard. Chacun proposera une mini campagne, tous seront liés entre eux.

Joris-Jan van ‘t Land, le chef de projet, s’excuse pour le retard, mais préfère sortir la campagne plus tard plutôt que de repousser le jeu ou de nous proposer une campagne truffée de bugs. Ça ne veut pas dire qu’ils seront absents, ça reste un jeu Bohemia !

Les Grands Reporters risquent d’avoir du mal à attribuer une note à ArmA 3, mais je doute que le public visé en ait quelque chose à faire.