John Romero s’étale durant 4 minutes sur les vestiges du passé. L’interview est censée fêter les 10 ans de Quake, et ça ne parle donc fort logiquement pratiquement que de DOOM.