Dans sa preview de Chrome2 sans avoir vu tourner le jeu, Gamespot révèle le pitch du jeu : dans le futur, les morts peuvent revivre. Il suffit de prendre leur conscience et leurs souvenirs (mais euh, les prendre où ? Techland serait-il constitué de dangereux Polonais catholiques ?) et de les placer dans un nouveau corps. Du coup, pour revivre, il faut visiblement tuer quelqu’un d’autre, la notion est amusante. Mieux : tout ceci est fort coûteux et effectué par des méga-corporations, et pour les rembourser, il faudra faire cinq ans de guerre contre d’autres méga-corporations.

Donc je résume : vous êtes un mort qui pour revivre parasite le corps d’un ex-vivant tué pour l’occasion, et votre but est maintenant de passer cinq ans à risquer de vous faire tuer pour les beaux yeux d’une entreprise capitaliste. J’ai déjà vu des trucs moins cohérents, mais c’était pas souvent. Et généralement, quelques litres d’alcools étaient passés par là.