Après le divorce Activision-Bungie survenu en début d’année, le jeu des créateurs d’Halo a finalisé aujourd’hui sa migration de Battle.net vers Steam.

Celui-ci passant au modèle free-to-play, vous pourrez shooter librement sur des sacs à PV et grinder pour peanuts. Notez que cette version, baptisée Nouvelle Lumière, inclut entre autres les armes et armures du premier season pass, les campagnes de 2 DLC ainsi que l’ensemble des modes PVP :

Si le contenu de base assez conséquent ne vous suffit pas, vous pourrez prolonger l’expérience en achetant l’extension Renégats, ou encore Shadowkeep, sortie aujourd’hui. Destiny 2 propose également quelques micro-transactions permettant d’obtenir du cosmétique pour habiller votre personnage.

7 Commentaires


  1. Cool. Cool cool cool.
    Edit après 10 heures sur le jeu.
    (J’avais déjà joué au premier et avait lâché après une vingtaine d’heures).
    Quelle déception. Point positif: C’est gratuit, ça tient la route visuellement, le design des armes est pas mal, et ça s’arrête là.
    Le feeling des armes et leur bruitages est dans la moyenne (comprendre pas très bon).
    Et qu’est ce que c’est VIDE! C’est ce qui qualifie le mieux le monde dans lequel on déambule: VIDE, sans vie. Des décors assez impressionnants de par leur échelle.
    Mais on se retrouve à alterner couloirs et petites arènes remplies d’ennemis, dont l’I.A alterne entre le bon et l’incompréhensible.
    Les menus ne sont pas clairs (sous couvert de “design”), le résumé de l’histoire au début est simplement risible. On ne peut pas toucher aux options graphiques et Bind des touches avant d’avoir crée un personnage et lancé une partie. Et dire que je reprochais à Borderlands d’être un peu répétitif… Imaginez Borderlands sans l’humour, et avec un design général géré par Apple, et des personnages oscillant entre l’Emo en jean Slim avec la coupe à Skrillex ou la “femme forte” (comprendre marketing agressif auprès de la communauté LGBT) au crâne rasé, qui ne sont pas du tout des effets de mode politiquement correct, contrecoup du scandale “me too” au sein d’une industrie qui par ailleurs n’a aucun remords à vouloir rendre les gamins accrocs au mécaniques de machines à sous. Ah oui, et le ingame Store est déplorable (Pléonasme).
    Du gâchis de moyens, on a un jeu qui a clairement été crée pour s’articuler autour d’un système de progression fait pour vous faire cracher du pognon, pas pour être un jeu.
    Pour ce qui est du lore, eh bien mettre du lore sur une machine à sous ne lui donne pas plus de profondeur.
    Au final, un jeu fade qui impressionnera les enfants et les joueurs de Fps au pad (Les plus fragiles psychologiquement) et qui aura du mal à éveiller l’intérêt des PCistes aguerris. Au pire c’est gratuit et on peut y jouer avec les potes si on ne sait pas quoi foutre de ses soirées.

  2. Pour l’avoir saigné en coop, il fait carrément le boulot, c’est pas le jeu de l’année certes, mais de très bons moments en coop !

  3. >

    Un pigeon gris et un pigeon roux sont sur un bateau.
    Le bateau prend l’eau.
    Quel oiseau se disparait au fond des eaux ?

  4. Si tout est gratos, du coup ils peuvent me rendre mon pognon ?

    Hein Bungie, tu me rends mes sous maintenant !

  5. Je l’ai fait à sa sortie avec des potos… Si c’est gratuit, c’est 100% à faire avec des copains pour quelques soirées de fun.

Connectez-vous pour laisser un commentaire