Après un lancement totalement foiré, Battalion 1944 voit sa première grosse update déployée demain. Pas mal de choses au programme de cette mise à jour, entre la correction de quelques bugs par-ci par-là, on peut retenir :

  • Mise en place de la VOIP : ah bah oui, ca va être plus pratique pour faire du compétitif avec des inconnus.
  • Un véritable navigateur serveur : croyez-le ou non, il était jusque là impossible de filtrer les serveurs par ping, nombre de joueurs ou mode de jeu.
  • La STG44 tue maintenant en une balle dans la tête.
  • Le BAR reçoit un gros buff : un iron sight retravaillé pour une meilleure lisibilité, les dégâts sont augmentés (3 ou 4 balles pour tuer au lieu de 5 ou 6) et la vitesse de rechargement est augmentée.

La bonne blague des développeurs est d’annoncer le report du mode compétitif, initialement prévu pour cette semaine. Ils avancent comme excuse des crashs beaucoup trop présents pour un grand nombre de joueurs. Le principal argument de vente du titre étant la compétition et l’e-sport, cela fait plutôt sourire.

We’ve been hearing the reports of regular crashes. Whilst this is expected for an Early Access game and we have fixed many of the fatal error crashes, this is not acceptable for a competitive environment.

Pour rappel, Battalion 1944 avait eu l’occasion d’essuyer les plâtres par une beta ouverte. Au final, celle-ci n’aura servi à rien car la plupart des soucis remontés par les joueurs sont encore présents à la sortie. Malgré que le jeu soit en accès anticipé, c’est regrettable de ne pas être capable de corriger les bugs connus avant la sortie.

Malgré ces soucis, Battalion se porte – pour l’instant – plutôt bien avec environ 5 000 joueurs en moyenne. Il faut espérer pour eux, que cela dure.

 

 

 

5 Commentaires


  1. Il serait de bon goût à l’avenir de ne pas appeler cela une beta, si ce n’est tout simplement que le produit fini.

    ??? Le jeu vient de débarquer en early access, ce n’est donc pas le produit fini.
    C’est n’importe quoi tout ce bordel pour des bugs sur la première release d’une early access.

    Depuis quand nous sommes passé au stade du : “j’achète un jeu qui vient de débarquer en EA sans même me renseigner sur son état d’avancement dans le dev et je lui chie dessus si ce n’est pas digne d’une release finale” ?

    La release officielle est programmée pour dans un an.

  2. Ce que je veux dire : pas la peine de faire une beta si t’es incapable de corriger quoi que ce soit avant la sortie. EA ou pas EA.

  3. Effectivement, c’est malheureux de voir que les soucis de matchmaking/serveurs rencontrés lors de la beta se sont reproduit lors de la release. Ca a vraiment donné une mauvaise image de leur lancement dont un petit studio se passerait bien. Mais les problèmes ont été majoritairement résolus en moins de 24h et depuis je trouve des parties en moins de 15sec, du coup je leur en tient pas rigueur. Surtout qu’il faut avouer que ça arrive même à des AAA. Pour souvenir les serveurs de BF1 étaient indisponibles à sa sortie par exemple.

    Concernant le report du mode compétitif, je peux comprendre leur volonté à le décaler. Tous le monde veut le compétitif au plus tôt, moi aussi, mais on sait aussi que les joueurs y pardonnent moins les bugs/crash et que ça risque de créer de la mauvaise pub. Je ne vais pas juger, ils connaissent la situation mieux que moi. Leur erreur, c’est surtout d’avoir donné une date pour la sortie du compétitif.

  4. J’ai édité la news pour apporter plus de nuance dans mon propos. Ce que je voulais souligner au départ, est l’absence de correction des bugs connus pendant la beta pour l’EA.

    Même si, pour moi, beta et EA sont deux choses différentes.

  5. C’est vrai qu’ils ont l’air de rattraper le coup assez vite finalement. T’en fais pas nounoursss, tu fais de bonnes news 😉

Connectez-vous pour laisser un commentaire