L’histoire se déroule le 16 mars dernier dans un cybercafé de Jilien, une province du nord-est de la République populaire de Chine. Un chinois de 17 ans joue à Counter-Strike et s’amuse à exterminer les joueurs du serveur avec l’aide de son wallhack de poche. A quelques mètres de lui, une bande de jeunes s’aperçoit que le bougre est en train de tricher, et ils décident donc, tout naturellement, de planter une lame rouillée de 30cm dans sa boîte crânienne.

Après dix heures d’opération, les chirurgiens réussissent finalement à retirer le couteau du crane de l’adolescent, qui s’en sort miraculeusement vivant, sûrement grâce à son godmode : les grandes artères n’ayant pas été touchées, aucune hémorragie ne s’est produite, ce qui n’a du coup pas endommagé les fonctions motrices du cerveau. En revanche, on imagine que le type va tout de même devoir se trimballer en fauteuil roulant pendant quelques temps. Alors, n’oubliez surtout pas les enfants : tricher sur les jeux en ligne, c’est très mal.

Si vous êtes au travail, pensez à éteindre l’écran avant de regarder l’image ci-dessous : [–SUITE–]