Far Cry 2 sera installé avec l’horrible SecuROM qui vous empêchera à coup sûr de revendre votre jeu d’occasion :

  • Vous aurez droit à 5 installations sur 3 PC différents.
  • Désinstaller le jeu ré incrémente le compteur d’installations.
  • Ubisoft nous assure qu’ils supporteront le jeu ad vitam aeternam et qu’il sera toujours possible d’y jouer.

Le jour où Ubisoft décidera d’abandonner Far Cry 2, ils pourront toujours voler des cracks nocd développés par des hackers pour les envoyer à leurs clients comme ils l’ont déjà fait pour Rainbow Six Vegas.

On pourrait se consoler en se disant que ça va faire reculer le piratage et relancer l’industrie du jeu sur PC, mais malheureusement ces systèmes d’activations online ne semblent guère efficaces. J’en veux pour preuve notre sondage actuel qui révèle que vous êtes 57% à utiliser Photoshop, mais seulement 2% à l’avoir acheté. Autre exemple : Spore utilise le même système de protection que Far Cry 2 et il s’est retrouvé sur les réseaux P2P avant la sortie du jeu.

Selon VALVe, la seule protection efficace est d’offrir un support client tel que les joueurs préfèreront payer pour en profiter plutôt que de pirater leurs jeux. Malheureusement, ça implique nécessairement une partie multiplayer conséquente et je doute que Far Cry 2 en bénéficie.