Splash Damage vient d’annoncer sur leur site internet qu’ils développaient un jeu en partenariat avec Google Stadia. Sans donner plus de détails sur sa nature, ils promettent plus d’informations des les mois à venir. Pas besoin : personne ne jouera à votre jeu sur Stadia, encore moins si c’est un FPS. Pour rappel, avant de tomber aussi bas, Splash Damage c’était Dirty Bomb ou Enemy Territory: Quake Wars. C’est probablement un appel à l’aide : ils ont besoin d’argent.

7 Commentaires


  1. C’est clair que ça fait mal, mais combien des membres actuels de Splash damage ont travaillé sur les illustres jeux dont tu parles.
    Avec le fail de brink (que j’ai malgré tout adoré pour son game play, gloire au Carb 9) et le succès plus que relatif de dirty bomb, le studio ne doit être rien d’autre que l’ombre de ce qu’il a été.

    Mon petit coeur de strogg saigne.
    ID a mis 27 ans à sortir Eternal.
    Si je compte bien, en 2034, on aura un Quake wars qui se choppera un 90 sur metacritic. J’aurai 50 piges et me ferai démonter par les reflex stratosphérique de mon ados de descendant.

    Monde de merde.

  2. La stadia quoi ? Ah oui pardon j’avais oublié que Google avait sorti une console.

  3. Les pauvres, ils vont bientôt couler…

    Justement, ils ont deja plus ou moins coulé… Là c’est vraiment pour récupérer des fonds.

    Ca serait pas mal un documentaire sur “The rise and fall of SplashDamage”

  4. L’alliance avec Nexon pour publier Dirty Bomb c’était déjà une première mort en soi

Connectez-vous pour laisser un commentaire