En début de mois, Jools Watsham (à la tête de Renegade Kids, qui a récemment récupéré les droits de la série) tâtait le terrain en demandant sur Twitter qui serait intéressé par une campagne Kickstarter pour Dementium 3. Un peu naïf, l’homme espérait que chaque retweet corresponde à un backer prêt à payer pour financer le jeu, ce qui témoigne d’une connaissance absolument parfaite des réseaux sociaux.

Son but idéal de 3000 retweets n’ayant pas été atteint avant hier à minuit, Jools laisse tomber l’idée d’une campagne Kickstarter pour l’instant et se rend compte que le monde n’a pas vraiment envie d’un nouveau Dementium.