En mars prochain sortira GameAssistant, un logiciel qui a pour ambition de vous faciliter la vie sur PC en permettant de régler vos jeux en quelques clics : limiter ses FPS, configurer son taux de rafraîchissement (120/144Hz), désactivation de la Vsync, du bloom, du motion blur ou encore réglage du FOV (même si le jeu n’offre pas cette option nativement). Cette liste est non-exhaustive, et je vous invite à découvrir l’ensemble des promesses de GameAssistant sur sa page Steam. Pour l’instant, il semble supporter plus de 200 jeux dont pas mal de FPS. La liste complète est visible à cette adresse. La date de sortie est fixé au 2 mars prochain.

Même si l’intérêt est assez limité pour les jeux récents, cela peut être plus intéressant lorsqu’on relance un vieux jeu et ne pas passer plusieurs heures à bidouiller les fichiers .ini.

Notez que les développeurs ont eu l’amabilité de nous fournir 2 clés à distribuer dès maintenant. Je vous invite donc à répondre en commentaire avec le compliment le plus agréable et gentil possible sur ma personne. Je pourrais ainsi réaliser un petit tirage au sort.

Optimiser ses jeux automatiquement avec GameAssistant

37 Commentaires


  1. T’as enfin appris à jouer à Mordhau? Parce que la dernière fois c’était pas encore ça..

  2. Tu es tellement incroy…
    …non désolé les seuls nounours que je suce sont les Haribo.

    Sinon il y a bien ATP qui mériterait les 2 clés (à partir de 17:39 :D)

  3. J’ai voulu essayer, mais c’est au dessus de mes forces. Puis ça à l’ai bien à chier, ce GameAssistant, il ne mérite pas ma dignité.

  4. Evoquer subrepticement Nounoursss c’est déjà céder pleinement à l’orgasme, alors que le détailler lentement et minutieusement revient à caresser une culpabilité revendiquée, jusqu’à la clamer.
    Le désir, le supplique ne revient ni à son corps d’Apollon ni à ses muscles d’Héraclès, mais à son sexe droit et tendue : si fort et imposant, dressé si haut pour la cible féminine, mais si ombrageux pour les autres.
    Nounoursss je te veux : empale moi, éventre moi pour que mes cris soient à jamais l’honneur promis aux hommes d’aimer une femme comme un dieu.

Connectez-vous pour laisser un commentaire