On est le 9 août et Post Scriptum sortira officiellement à 19h. Cela est complètement faux puisque tant que vous achetiez le jeu vous aviez accès à la “beta” du jeu complet, et ceci depuis le 18 juillet, date de sortie originale. En tout cas maintenant vous serez autorisés à évaluer le jeu sur Steam.

Entre temps ce dernier n’a pas beaucoup changé : on a surtout eu le droit à des fixes, quelques équilibrages, rien de bien phénoménal. A l’heure ou je vous parle si vous avez un ordinateur un peu faiblard vous soufrerez toujours de problèmes de performances, et le rendu de la végétation à distance ressemble toujours à de la purée. Merci Unreal Engine.

Gameplay: Players will be slowed down when jumping in bushes

Le changement que vous subirez le plus est le fait d’être ralenti dans les buissons. Attention, ça devient vraiment dangereux de ramper du mauvais côté d’une haie, car vous devenez un putain d’escargot et vous n’aurez jamais le temps de vous lever pour passer de l’autre côté pour vous mettre à couvert. TLDR : ne rampez pas dans les fourrés.

Gameplay: Logistic members, sapper and tank commander get a wrench

Un deuxième gros changement est que les équipages de chars peuvent réparer des composants abîmés de leur char (par exemple en cas d’immobilisation suite à un coup au moteur), sans pour autant se prémunir de devoir retourner à la base pour se refaire une vraie santé.

Si vous hésitez toujours à acheter Post Scriptum, vous pouvez toujours aller lire notre test.

Vorwärts !

3 Commentaires


  1. Vivement que les développeur abandonne l’unreal engine…
    Ou que UE se sorte les doigts du cul en proposant une mise a jours de leurs moteurs qui vieillit comme une huître a marré basse pendant une période de canicule.
    Ce moteur est tellement beau en benchmark avec 8 1080TI… Et tellement a chié en jeu….

    Vive le lumberyard !

    https://youtu.be/boehqxtLYuM?t=3m47s

  2. Oh oui vive le Lumberyard, ce moteur aux capacités éprouvées et à la longue liste de jeu sortie l’utilisant.

Connectez-vous pour laisser un commentaire