Kotaku joue les fouilles merdes en contactant l’armée US afin de savoir ce qu’elle pense du scandale des Talibans dans le mode multi de Medal of Honor. Les Grands Généraux jouent les imbéciles et affirment qu’ils n’étaient pas du tout au courant de la possibilité de jouer des talibans en multi. A vrai dire, on est tenté de les croire.

L’armée US a officiellement supporté le développement du jeu en permettant à EA d’approcher son arsenal pour prendre des clichés, enregistrer des sons, etc. En échange, elle avait un droit de regard sur le contenu de Medal of Honor. Mais selon les Grands Généraux, EA s’est bien gardé de leur parler des Talibans jouables en multi et l’armée s’est retrouvée devant le fait accompli lors de l’E3 2010.

Le jeu était alors quasiment terminé et il aurait été vide de sens que l’armée retire son support. Les Grands Généraux ne pouvaient rien faire concernant la présence de Talibans, et officiellement ils n’ont rien fait. Cependant, EA a décidé de renommer les Talibans en “Force d’Opposition” et l’armée s’en félicite.