Alors que les yeux de la rédaction étaient tournés vers Sniper Ghost Warrior Contracts, j’ai décidé d’explorer de mon côté un autre jeu lui aussi centré autour des fusils de précision, Hentai Sniper: Middle East. Un FPS développé par le célèbre studio Konnichiwa Games à l’origine d’autres pépites comme Hentai World War 2 ou Hentai Hell. Après avoir exploré le fast-fps avec des démons à gros nichons et revisité la Seconde Guerre Mondiale, Hentai Sniper: Middle East, se concentre sur le skill pur. En effet, pas de fioritures : vous êtes un soldat d’élite chargé d’éliminer de dangereuses terroristes aux seins qui rebondissent.

Oubliez les open-world ennuyeux, votre seul terrain de jeu est un toit et votre sniper. Votre objectif ? Faire le score le plus élevé possible. Dans la pure tradition des jeux de scoring, Hentai Sniper vous offre la possibilité de hisser votre nom tout en haut du tableau des scores, et c’est bien là son seul objectif : faire appel à vos instincts primaires pour devenir le meilleur tueur de terroristes en dentelle. D’ailleurs, ce n’est pas un titre pour les casu’ ou autres couchs gamers, ici pas d’indicateur de distance, de vent ou quoi que ce soit pour vous aider à atteindre votre cible. Il faut tirer au feeling et l’échec fait intégralement partie de la réussite. Une belle leçon de vie, en plus d’une belle leçon de tir. Néanmoins, oubliez vos réflexes : visez le fion. Un tir dans le cul rapporte plus qu’un headshot. Quel plaisir de pouvoir suivre la balle au ralenti et l’observer se loger dans les fesses rebondies de l’IA. On peut regretter que les boobs-shot ne soient pas pris en compte, après de nombreux essais : un tir dans les glandes mammaires compte comme un tir dans le torse. Dommage. Aucune roadmap n’est disponible pour savoir si cette nuance, importante dans un jeu de précision, est prévue.

 

Hélas, le jeu souffre de nombreux bugs : la caméra ne se déclenche pas à chaque fois, l’IA est à la ramasse et le moteur physique est assez aléatoire. Rappelons tout de même que le titre est en accès anticipé et qu’il est fort possible que les développeurs, qui sont à l’écoute de la communauté, corrigent rapidement ces soucis qui gâchent l’expérience. On peut aussi regretter que les modèles soient tous les mêmes : un peu de variété dans le soutien-gorge, la culotte ou le voile aurait été la bienvenue. Espérons que le jeu s’ouvre au Steam Workshop pour que la communauté puisse jouer son rôle et arrose le titre de modèles plus variés. Par contre, on peut applaudir le travail accompli du côté des succès et des cartes Steam : chaque action débloque quelque chose. Pas besoin de battle pass quand un système de progression est disponible dès la sortie. Les grands studios devraient en prendre de la graine.

HENTAI SNIPER: Middle East est un jeu de patience, les premières parties sont difficiles, haletantes, frustrantes. Ce n’est qu’après plusieurs heures absorbé par ces terroristes en tenues affriolantes que le jeu révélera en vous le tueur assoiffé de petites culottes. Il est disponible sur Steam pour 0,47€ seulement, et pour quelques centimes de plus, à vous les joies du DLC pour mettre les filles toutes nues.

12 Commentaires


  1. Tu en as fait un test ? 😀

    Tu as oublié de parler des gémissements des jeunes filles quand elle se font tirer (dessus).

    Le vrai problème, c’est le manque de variété dans les modèles, clairement.

  2. Je trouve cela relativement épouvantable, dans la forme comme dans le fond, mais ce n’est que mon avis…

  3. “Relativement” était bien entendu un euphémisme ou même plutôt une litote. 🙂 Pour être plus direct, je trouve cela tout simplement abominable.

Connectez-vous pour laisser un commentaire