Generation Zero : le retour du mulet

2

Les développeurs de Generation Zero ne savent plus quoi raconter dans leurs vidéos. Le jeu de survie en coopération dans la Suède des années 80 s’illustre régulièrement par des dev diary sur sa page Youtube. Ils expliquent, poste par poste, les inspirations, les objectifs, etc.

Aujourd’hui, on a de nouveau droit à l’interview de plusieurs membres du studio, dont Daniel Ljunggren, directeur artistique du jeu. Reconnaissons-lui la prouesse de réussir à parler des décors intérieurs, inspirés des catalogues des années 80, sans prononcer le mot IKEA. En dehors de ça, rien d’intéressant ou qu’on ne savait pas déjà.

C’est ensuite au tour de Fredrik Ortmon qui, lui, s’est occupé des personnages. Il explique que pour les visages, plutôt que de reprendre les têtes d’acteurs connus, ils ont posté une annonce en ligne. Elle proposait aux joueurs qui le souhaitaient de venir visiter les studios et tester le jeu. Ceux qui étaient intéressés pouvaient alors se faire scanner leur visage, en vue de l’intégrer ensuite dans Generation Zero. Le moment gênant surgit tout de suite après, quand Fredrik nous apprend que son moment favori dans le développement du jeu a été de bosser sur les coiffures. Les mulets, les boucles, c’est apparemment sa grande passion. Silence gêné.

Fredrik Ortmon à ses débuts sur Youtube

Enfin, la dernière personne interviewée, Peter Hajba, s’est chargée du son du jeu. Mais le pauvre n’a droit qu’à 15 secondes pour s’exprimer. Il réussit tout de même à caser “guerre froide”.

Heureusement le calvaire est bientôt fini pour toute l’équipe. Il s’agit en effet du dernier dev diary des développeurs. Generation Zero est prévu sur PC, PS4 et Xbox One pour le 26 mars. Tenez bon les gars !

2 Commentaires


  1. L’avantage c’est qu’ils n’auront pas à assurer le suivi du jeu longtemps vu le bide que ça va faire. La souffrance post-release sera donc de courte durée également.

  2. Ils devraient en faire une exclue Epic game store, au moins ils auront réussi à vendre le jeu à quelqu’un.

Connectez-vous pour laisser un commentaire