En avril dernier, Steam durcissait sa politique d’accès aux données de sa plateforme, mettant en péril des services existants tels que Steam Spy et laissant de nombreux journalistes et joueurs dans le flou quand au succès rencontrés par leurs titres préférés.

Jeudi, on apprenait qu’une fuite récente dans l’Api de Steam a permis de récupérer des données intéressantes sur les jeux les plus pratiqués et ce de manière très précise. C’est en se basant sur le nombre d’utilisateurs ayant obtenu certains succès dans les jeux qu’on obtient un chiffre bien plus représentatif que celui donné par Steam spy. Rappelons que ce service, non officiel, se reposait sur un échantillonnage aléatoire d’une petite partie des joueurs Steam. Il avait le mérite d’essayer de partager des données nettement plus variées que celles de la page des statistiques officielles de Steam (qui n’affiche qu’un nombre de joueurs à un instant t durant les dernières 48h). Le site permettait ainsi de jeter un œil dans les affaires d’un géant très secret quant à son succès, en affichant notamment le nombre de possesseurs d’un jeu.

Si la nouvelle méthode utilisée suite à cette fuite ne fonctionne qu’avec 13’000 des ~23’000 présent sur Steam (elle se base sur les jeux avec des succès mis en place par les développeurs) elle laisse apercevoir des données très précises sur le nombre total de joueurs. Les données brutes, récupérées le 1er juillet et donc relativement éphémères, sont disponibles dans un fichier .CSV ou mises en forme ci-dessous. Notez par contre qu’elles excluent, de part leur méthode de calcul, certains jeux (pas de DOTA ou de Rainbow Six : Siege par exemple) :

Cliquez sur l’image pour avoir l’intégralité des données

Cette fuite, involontaire de la part de Steam et corrigée depuis, semble les motiver à fournir des chiffres plus précis et mis à jour. Un développeur de chez Steam nous l’apprenait le 28 juin dernier, lors d’une conférence, un outil plus précis que Steam Spy, permettant à l’avenir d’avoir des données fiables sur les jeux de la plateforme est en cours de création.

Valve Time

Comme tous les développements Steam, ce sera prêt dans un délai estimé entre demain et dans 10 ans. Dans l’intervalle, si Steam Spy a perdu beaucoup de précision, il reste encore le seul outil permettant de se faire une idée du succès et de la fréquentation d’un jeu. Pour ceux que cela intéresserait, rappelons que Sergey Galyonkin, créateur de Steam Spy, était interviewé en mai dernier par l’équipe de Noclip dans l’épisode 1 de leur podcast :

SourceArs Technica
PARTAGER
Article précédentEl Tyranos teste Post Scriptum
Article suivantThe Culling 2 sort demain
Caroline
Le phoenix de l’équipe. Une des rares personnes capables de revenir après un ban du père fondateur Netsabes. Végétarien et Suisse. Il passe son temps à réaliser des recettes de burgers vegan. Homme ou Femme, personne ne le sait vraiment mais il fait des vidéos Youtube.
Connectez-vous pour laisser un commentaire