Pour remédier à la fadeur des graphismes de PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS, nombreux étaient les joueurs à utiliser ReShade.

Pour résumer, ce logiciel tiers permettait une modification des couleurs ou de certains effets graphiques en intervenant en bout de chaîne du calcul des images. Le plus souvent, cela donnait un affichage aux couleurs bien plus chaudes mais également un avantage pour distinguer les adversaires planqués dans les zones ombragées.

En avril dernier, PLAYERUNKNOWN, le grand gourou du genre Battle Royale, validait son utilisation à travers un tweet :

Cette période de tolérance sera prochainement révolue. Les nouvelles mesures anticheat, en développement, semblent beaucoup plus agressives que le système actuel. Si bien qu’elles entraîneront le blocage des logiciels tiers et ReShade est nommément cité.

ReShade sera purement et simplement bloqué au lancement du jeu, il est toutefois préférable de ne trop tenter de forcer son utilisation en bidouillant les fichiers.

4 Commentaires


  1. Étrangement ça coïncide avec la sortie de NVIDIA Freestyle qui fait la même chose (mais plus proprement et de manière plus accessible).

  2. Il y a vraiment trop de c**s sur terre…Tout ce qui doit être fait pour éviter la triche….

  3. Ils ont raisons.
    Reshade rajoute des fichiers dans le dossier du jeu, donc il y a modification de l’intégrité des fichiers.
    Pour l’augmentation de la saturation des couleurs utilisé plutôt Vibrance GUI.

Connectez-vous pour laisser un commentaire