Grands amateurs d’hémoglobine que vous êtes, vous devez regretter de ne pas avoir vécu au temps des chevaliers. Les joutes, les décapitations, l’espérance de vie qui fait passer les trentenaires pour des personnes âgées, le son de la hache qui traverse la boite crânienne du serf qui a osé regarder votre monture de travers… La belle époque.

Rassurez-vous, c’est justement cette ambiance family-friendly qu’un développeur américain entend retranscrire dans Arthurian Legends, un FPS moche et violent qui revendique ses hectolitres de pixels bien grassouillets :

A 26 secondes, le héros décapite un chevalier et joue au football avec sa tête.

Le site officiel du jeu présente le contexte du jeu en quelques paragraphes mais en toute franchise, je ne l’ai pas lu. Admirer les courtes vidéos publiées sur le compte Twitter était une activité bien plus enrichissante. On peut notamment y apprendre qu’il sera question dans Arthurian Legends de découper, écraser, exploser, piétiner du Saxons, des monstres ou des chevaliers avec une élégance rare.

Dans ses inspirations, le jeu rappelle un peu Shadow Warrior. Graphiquement, déjà, mais aussi dans le design de ses niveaux apparemment pensés à l’ancienne, avec la dose de secrets et de niveaux cachés que ça implique. On nous parle également d’un arsenal de corps à corps assez fourni, de sorts à utiliser en combat et de runes ajoutant des capacités permanentes au héros.

Il faudra attendre cet été pour voir si Arthurian Legends est le bon défouloir qu’il prétend être. Sortie prévue sur PC.