Pour prendre à contre pied la tendance actuelle qui cherche à défendre l’image des femmes dans les jeux vidéo quitte à censurer la violence, la brutalité et la bêtise qui font de nous des hommes, des vrais, NoFrag lance la première journée du sexisme.

Depuis plus de 13 ans, NoFrag traite de l’actualité des simulateurs de meurtres. Or vous savez comment sont les femmes : décharger un canon scié à bout portant dans la bouche d’un innocent, ce n’est définitivement pas leur truc. Elles, c’est plutôt “vas-y que je t’empoisonne pour te piquer ton mari et me payer des sacs à main Lancel”. Est-ce le type de FPS auquel vous avez envie de jouer ? J’en doute.

Voici donc une journée de news consacrée à vous les mâles, les vrais ! Et aux lesbiennes aussi, surtout si elles se roulent des galoches.