Peut-être vous souvenez-vous de The Drowning : ce FPS iOS, développé en Suède par une équipe menée par un ex-DICE fanatique des free-to-play, avait tenté de se faire une place en proposant un système de contrôle original, sans les doubles sticks virtuels de la plupart des jeux du genre. Ce fut un échec. Pour leur jeu suivant, les développeurs, dépités, ont fait un rail-shooter. Pour leur troisième jeu, ils sortent… un FPS iOS tactile avec doubles sticks virtuels.

Isolani, c’est lui, est un FPS futuriste free-to-play (mais solo) et sans intérêt. Si vous n’avez rien de mieux à faire, vous pouvez toujours essayer, mais franchement…