Keith Fuller, de Raven Software, revient sur le développement chaotique de Singularity, un FPS de 2010 où on pouvait vaguement modifier contrôler l’écoulement du temps.

Après deux ans, le jeu était dans un tel état qu’Activision décida de l’annuler. Après réflexion, ils accordèrent 10 mois aux développeurs pour terminer le jeu en mettant à leur tête l’équipe Marvel qui venait de sortir X-Men Origins: Wolverine :

“Ce n’était pas du développement, c’était du tri. Nous devions sauver ce qui pouvait l’être et achever les mourants à la baïonnette, et nous n’avions pas le temps de faire dans la subtilité pour aucune de ces deux tâches.”

Ouaip, rien que ça. Finalement, Singularity est sorti dans l’indifférence général et fit un grod bide malgré un surprenant 76% sur Metacritic.

Après ça, Raven Software n’a plus jamais touché à un jeu original et se contente à présent d’aider au développement des CoD.