Ubi a confirmé aujourd’hui la date de sortie de Call of Juarez: Gunslinger, le prochain Techland : ce sera le 22 mai sur Steam/XBLA/PSN, et le jeu coûtera 15€. J’ai pu jouer à quatre niveaux d’une version preview sur Xbox : contre toute attente, et toutes proportions gardées, c’est plutôt une bonne surprise, surtout après la catastrophe The Cartel.

Dans Gunslinger, vous jouez un chasseur de primes qui raconte sa vie à un auditoire passionné. Si passionné qu’il interrompt parfois la narration. Ce qu’il faut savoir, c’est que vous ne jouez pas le souvenir du chasseur de primes, mais ce que l’auditoire en imagine. Du coup, quand il corrige un détail, le décor ou les ennemis changent en conséquence et en direct. C’est un gadget (et ça n’impacte pas du tout le gameplay, seulement les visuels), mais ça fonctionne plutôt bien.

Côté gameplay, c’est probablement le plus linéaire de la série. On retrouve les bidules habituels (comme la jauge de ralenti et les duels) mais il y a aussi un système de scoring à la Bulletstorm… mais en bien moins rigolo (déjà que dans Bulletstorm…). Outre le peu d’options disponibles (tir à la tête, de loin, tir normal et pas grand chose d’autre), le système de score souffre du placement des ennemis, qui permet difficilement de faire monter son combo. Le seul intérêt du score est de vous faire grimper en niveau, ce qui vous permet de débloquer des compétences particulières (temps de rechargement diminué, meilleure visée, etc). Il y a aussi un mode Arcade dédié purement au score, avec leaderboards, mais pas de mode multi prévu.

Gunslinger semble être un petit FPS pas très sérieux, pas ouf mais bien meilleur que ce que j’en attendais. Ceci dit, avec Techland à la barre, rien n’est sûr. Il y a d’autres previews chez RPS, Gameblog et probablement plein d’autres.