Profitant de la sortie de Bulletstorm, premier FPS de People Can Fly depuis PainKiller en 2004, l’éditeur autrichien JoWood, en faillite, a annoncé PainKiller Redemption, à sortir ce mois-ci dans Steam. Le jeu est en fait un mod amateur repackagé pour l’occasion. Redemption contiendra 6 maps solo (tirées de maps multijoueurs existantes…), chacune proposant un millier de monstres à abattre.

PainKiller Overdose et PainKiller Resurrection, tous deux non-développés par People Can Fly, étaient déjà médiocres. On doute que celui-ci parvienne à redresser la barre.