Anandtech se fait l’écho d’une tendance forte dans le monde des CPU et des développeurs, à savoir les architectures multi-cores, solutions qu’on suppose présentes dans la Xbox 2 et la PS3, et qu’AMD et Intel ont déjà dans leurs cartons.

L’article illustre l’intérêt mais également les problèmes liés à ce genre de technologie avec le moteur Unreal 3, pour lequel Anandtech affirme qu’il serait le premier moteur de jeu à être aussi fortement multi-threadé. Je serais surpris d’apprendre que les moteurs Source ou Doom Engine ne le sont pas tout autant, mais passons.

En dehors des aspects techniques qui n’intéresseront sans doute que les nerdz ici présents, l’article a au moins le mérite de montrer que l’avenir sera multi-core ou ne sera pas, et que les développeurs de jeux sont déjà prêts. La question traitant du gain de puissance espéré est rapidement évacuée, mais qu’importe.