Stratics Central a interviewé 4 des développers d’Urban Dominion. Ce FPS massivement multiplayer utilise la licence GPL de Quake 2. Ses sources seront donc disponibles publiquement facilitant ainsi la création des mods.

Contrairement aux autres jeux massivement multiplayers, Urban Dominion ne se basera pas sur un ou plusieurs serveurs clusturisés. Le jeu utilisera une technologie permettant d’utiliser les machines des joueurs pour alléger la charge des serveurs. Cette technologie se nomme Parallel Distributed Management System (PDMS) et pourrait permettre d’améliorer considérablement les performances du jeu aussi bien au niveau graphique que pour le netcode. De plus, le prix d’abonnement serait lui aussi plus léger et tournerait autour de 5$ par mois en plus des 25$ à l’achat (2 mois gratos).

Urban Dominion est actuellement en phase alpha et la première beta pourrait sortir le mois prochain, voir d’ici 2 semaines. Vous trouverez beaucoup plus d’informations sur le site officiel.