Space Hulk: Deathwing n’a convaincu personne, mais Streum On n’a pas dit son dernier mot. Dans un tweet, les développeurs nous annoncent ce que nous voulions tous : jouer à la Barbie avec nos Terminators.

PARTAGER
Article précédentThe Good Within : une levée de fond pour la Croix Rouge par Bethesda
Article suivantSyndrome est désormais disponible sur PlayStation 4
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.

7 Commentaires

  1. Si le gameplay est pas nul à chier comme il l’était à sa sortie initiale, ça peut être bien cool.

  2. Le skin d’une armure que je ne vois pas en jeu, ça m’en fait valser une sans toucher l’autre.
    Par contre, s’ils ont fixé les performances technique les bugs et les sensation de combat, je lui redonnerai sa chance.
    Les armes avaient un bon feeling, mais le combat cac ne ressemblaient a rien. On perdait de la vie sans s’en rendre compte, mourrant sans savoir pourquoi. Les xeno n’avaient aucun impact sur notre ressenti. Le friendly fire etait aussi compliqué à appréhender avec certaines classes, le gameplay medic peu élaboré et très frustrant en debut de game…

    Je vais re DL du coup pour voir ce qui a été fait depuis la release (j’ai vu un certain nombre de news à propos de patch). Avec des amis et une difficulté relevée, on pouvait tout de même passé quelques bon moment, alors si amélioration il y a eu… mais encore une fois les skins je m’en tappe.

  3. Attend la sortie de l’Enchanced alors. Mais effectivement le gros point noir pour moi c’est le cac déplorable. Mais y »a de gros canons.

  4. « Spécialiste du combat rapproché » se traduit par « mauvais tireur » dans ma langue natale.


Connectez-vous pour laisser un commentaire