Le dernier-né d’Obsidian est enfin sorti et comme on pouvait s’y attendre, le titre est le véritable successeur de Fallout New Vegas. On retient un RPG qui respire le old-school par tous les pores, avec une écriture riche permettant une certaine liberté d’approche et une bonne rejouabilité. Du tout bon, à condition d’omettre sa technique datée et sa direction artistique qui oscille entre le très bon et le douteux.

De manière globale, les testeurs notent l’amour avec lequel le jeu a été développé et l’ambition qui se cache derrière, limitée par un manque criant de moyens, le titre ayant été développé de manière indépendante.

Jeuxvideo.com 7,5/10 : “Techniquement en retard et artistiquement souvent douteux […] on retrouve tout le parfum, qui commence à être old-schoold, du RPG 3D façon Obsidian, avec son propos incisif, souvent drôle et mature au service d’une aventure qui garantit un fort potentiel de rejouabilité”

PCGamer 8/10 : “A l’instar de ces dessins animés du samedi matin. Ils manquent de profondeur mais se laissent facilement apprécier.”

IGN 8,5/10 : “Avec The Outer Worlds, Obsidian a enfin trouvé son propre positionnement entre les RPG de Bethesda et ceux de Bioware, et c’en est un bon”

Gamespot 9/10 : “Il est difficile de connaître l’ampleur du nombre de directions possibles. Le résultat final de nombreuses quêtes diffère probablement de quelques détails minimes, mais cette impression de liberté et de multiples possibilités lors d’un premier run est source d’inspiration.”

Gamekult (derrière un magnifique paywall) 6/10 : “Sa plus grosse limitation, c’est finalement celle des ambitions, avec une épopée enfermée dans des cartes un peu trop petites, un peu trop balisées, où l’exploration, les distances et l’errement n’existent plus du tout.”

Nous n’avons pas reçu de clé de la part d’Obsidian mais nous vous proposerons malgré tout un test au cours de la semaine prochaine.

The Outer Worlds est disponible chez Gamesplanet au prix de 53,99€.

12 Commentaires


  1. J’aurais mieux fait de craquer pour ce jeu plutôt que de me tourner vers le dernier COD, quelle douche froide !

    Plus qu’à attendre sa sortie sur Steam du coup.

  2. >

    Si tu veux malgré tout y jouer avant sa sortie sur Steam, tu peux le faire via le XBOX Game Pass sur pc. C’est actuellement à un euro pour le premier mois et je crois que tu as même accès à Metro Exodus si tu ne l’as pas fait.
    Il ne faut juste pas oublier d’annuler l’abonnement.

  3. “des cartes un peu trop petites, un peu trop balisées, où l’exploration, les distances et l’errement n’existent plus du tout.”
    Perso ça me donne pas du tout envie. C’est pas un rpg en isométrique, là si y’a zéro explo et que les chemins sont balisés comme on l’a vu dans les vidéos, c’est d’un triste… :/

  4. En 2019, on peut pas binder toutes les touches que l on veut et les gaucher sont niques pour bien configurer le jeu 😡
    Abrutis de développeurs …

  5. Je pense que pour apprécier le jeu il faut surtout aimer le côté rpg pure .

    Parce que pour ce que j’en ais vu en vidéo, ce qui saute aux yeux c’est son côté old shool . J’ai l’impression que tout fait old school , et de voir un vieeuux jeu, mais qui sort en 2019 . Ce n’est pas forcément péjoratif , mais faut aimer le style …..

  6. >

    Après Borderlands 3 et toutes les keys impossibles à rebind… Ils se sont tous endormis en 2012 ou quoi?

  7. C’est sympa, c’est bien écrit mais le game play est vraiment nul de chez nul. Les armes font pouet pouet et les ennemis sont des sacs a pv, ca donne l’impression de jouer a Borderlands.

  8. Agréable à jouer, avec un niveau de difficulté bien maîtrisé pour qui joue le nofrag et furtifs. Les choix de réponse sont mature et touchant. Je quitte la première planète avec une belle expérience, vivement la suite !

  9. C’est pas normal en effet mais pour l’information complète, il n’y a que TAB;I;K;J;M;”,” qui sont réservés.

Connectez-vous pour laisser un commentaire