Rihanna Pratchett, la fille de feu Terry, est connue pour avoir participé à l’écriture des scénarios de plusieurs jeux dont :

  • Le reboot de Tomb Raider, ainsi que sa suite, où l’on découvrait une Lara Croft jeune, mais forte.
  • Mirror’s Edge, où l’on jouait la très agile et forte Faith.
  • Le mauvais reboot de Thief, dont le scénario tourne autour des relations tumultueuses entre Garrett et son pendant féminin, Erin.

Aussi Rihanna se verrait bien relancer la saga No One Lives Forever et son héroïne Cate Archer, qui ont fait les beaux jours des joueurs de FPS solo dans les années 2000. Cependant, si le studio de développement Monolith existe toujours (son dernier jeu est La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre), l’éditeur Sierra a, depuis, disparu. De plus, Warner Bros., Activision, et 20th Century Fox sont en conflit pour les droits de la licence. La pauvre Rihanna provoque seulement de faux espoirs et se paye un buzz facile, alors que son nouveau jeu Lost Words doit sortir en 2019 sur Steam.

Peut-être aviez-vous raté l’information à une époque où NoFrag était moins fréquenté, on profitera de l’imbroglio sur les droits pour vous rappeler que No One Lives Forever 1 et 2 ont été remis sur pieds par des fans et sont jouables gratuitement dans de bonnes conditions.

8 Commentaires


  1. Je n’ai fait que le 2 à l’époque ou il est sorti, que de bons souvenirs.

  2. Je perds pas espoir, malgré la déception du second volet, j’espère toujours voir revenir Cate. Un putain de FPS avec tout ce qu’il fallait (durée de vie, humour so british, gadgets, dépaysement,…).

  3. Ouais, le 1 et le 2 étaient vraiment top, mais c’est bon maintenant, faut laisser dormir la licence.

  4. La déception du second volet ? Il était pas mieux que le premier mais il n’était clairement pas décevant si ? Le level design était meilleur, l’humour était là, le final était vraiment bon… J’vois pas là.

  5. Umm à voir la vidéo ça l’air chiant à mourir côté gameplay, et pour les graphiques bien sûr ca l’a si mal vieilli qu’on en parlera même pas. On dirait juste un Goldeneye en bcp moins bien.

  6. >

    Respawn des ennemis dans les niveaux en Sibérie, moins de variété au niveau des environnements (difficile de faire mieux que le premier), moins de challenge (de l’infiltration pure et dure dans le premier, avec un game over si démasqué), le scénario moins travaillé, les gags idem, les gadgets moins funs, une durée de vie pas folichone. Bref, grosse douche froide de mon côté quand j’ai mis la main sur le second volet (la base sous-marine ne remplacera jamais la base secrète du H.A.R.M. dans le premier, un délire à la Austin Powers).

    Le premier offrait des passages épiques (le saut en parachute, les boss, l’infiltration dans le bâtiment high-tech, les passages dans l’espace, le niveau final en suisse, la fin WTF…). La suite c’est beaucoup d’aller-retours pour pas grand chose (que ce soit en Sibérie ou en Inde).

    >

    Faut y jouer, les vidéos ne sont pas représentatives de l’ensemble. Le premier est juste un jeu culte pour moi.

Connectez-vous pour laisser un commentaire