LawBreakers, que tout le monde a oublié malgré ses qualités, va faire l’objet d’un nouveau weekend gratuit (espacé de seulement six semaines).

Pour convaincre ceux qui rechignent à lacher quelques deniers pour sauver le bébé de Cliffy B, Lawbreakers bénéficiera d’une réduction de 50%.

12 Commentaires


  1. En même temps que le week-end gratuit de Squad au passage.
    Sinon, pas sûr qu’une promo à -50% soit suffisante pour sauver le jeu.

  2. Je me suis toujours demandé… ces chiffres sont “Mondiale” ou bien c’est le nombre de joueur seulement dans ton pays ou fuseau horaire? Car 43 joueurs répartie sur l’ensemble du monde ça fait vraiment pas de quoi pouvoir trouver une partie :/

  3. C’est mondial (comme on peut le voir sur PUBG), j’imagine qu’ils obligent leurs employés à jouer pour faire croire à une activité sur le jeu.

  4. C’est mondial, et ça inclut la Chine qui compte pour 40% des ventes de PUBG – et près de 50% des joueurs (?!) :

    Image

    Et grace à PUBG, on est passé de 30% à 56% de chinois sur Steam en un mois (???!!!) :
    Image

  5. J’oublie souvent à quel point ils sont nombreux ceux là et que s’ils n’étaient pas tous confiné au même endroit avec leur dictature et leur “black hole” sur la toile de l’Internet, qu’on pourrait littéralement être envahie s’il fallait qu’ils se dispersent un peu partout sur le globe avec leur milliard dépassé de population.

    Assez surprenant avec toutes les bouses et les clones qu’ils font maison à bas budget là bas, qu’ils n’ont pas encore créé leur propre copie de PUBG version chinoise.

  6. >

    C’est déjà le cas, mais sur mobile. Vu le fonctionnement du gouvernement chinois, Battlegrounds pourrait être interdit en Chine avant de créer un clone créé spécifiquement par des Chinois, pour des Chinois. Ou interdire l’accès par Steam pour proposer une plateforme plus nationale.

  7. Concernant le succès de PUBG auprès du public chinois, il ne faut pas oublier que Bluehole est un éditeur coréen avec une certaine expérience du marché asiatique et que le succès de PUBG n’est pas passé inaperçu auprès des investisseurs chinois, en particulier Tencent (ici et ici).

    Sinon Steam Spy fournit ce jouli graphe :
    Image

    edit : l’acronyme “ROW” veut dire “Rest of the World”, le reste du monde (dont l’Europe).

Connectez-vous pour laisser un commentaire