Lorsqu’on ne passe pas son temps à s’amuser avec le ragdoll des éléphants et des pains de C4 dans le monde ouvert d’un Far Cry next-gen, on s’occupe bien souvent en tuant des gens. Et évidemment, le dernier volet Far Cry Primal ne dérogera pas à la règle, l’ESRB évoquant des “oreilles collectionnées comme trophées”, des “cadavres décapités”, de la mutilation et (accrochez-vous) des organes génitaux.

Naturellement, le jeu a donc été classé Mature, PEGI 18, Blood And Gore, Intense Violence et Genitals, et fait maintenant l’objet d’une Fiche S.