Dans un recoin de la Gamescom, sur un stand dédié aux jeux chinois, un poster annonçait l’arrivée de Glorious Mission en Europe. Pour mémoire, Glorious Mission, c’est l’America’s Army chinois, autrement dit un outil de propagande qui n’a pas beaucoup d’intérêt.

NoFrag, toujours premier sur l’info des FPS dont personne n’a rien à foutre.