65 FPS en 2004, 74 en 2005. Et 54 cette année, dont un tiers qui n’a jamais été distribué en France. Le déclin du FPS est-il en marche ? En tout cas, non seulement le nombre de FPS disponibles diminue, mais en plus la qualité n’augmente pas vraiment. Pour tout dire, c’est un peu déprimant.

En attendant notre petit tour (dès demain) des FPS à venir, voici notre récapitulatif des FPS de l’année 2006. Et c’est pas joyeux.

[–SUITE–]

Les jeux sur consoles portables (3)
Brothers in Arms: D-Day (Gearbox Interactive / Ubisoft, PSP)
Un FPS WWII sur la PSP ? Allons bon…

Medal of Honor: Heroes (Electronic Arts, PSP)
Mais pourquoi tant de haine ? La PSP n’avait pas besoin de ça pour mourir.

Metroid Prime: Hunters (Retro Studios / Nintendo, DS)
Un excellent système de contrôle gâché par un solo soporifique et un multi bordelique. Dommage, ç’aurait pu être un chouette FPS.

Les gratuits mais pourris (8)
Alien Arena 2007 (COR Entertainment, PC)
Comme tous les ans, les développeurs d’Alien Arena sortent leur FPS gratuit tout naze. Joie.

Control Monger (Mindsurge Entertainment, PC)
Un mélange RTSFPS qui multiplie les patches sans augmenter la qualité.

DinoHunters (Kuma Games, PC)
Un jeu par épisodes par les créateurs de Kuma\War et avec le Source Engine. Fear.

Kuma\War 2 (Kuma Games, PC)
Même développeur que Dinohunters, même moteur, missions nazes, jeu pourri.

PRISM: Guard Shield (Rebellion, PC)
La Garde Nationale américaine a son America’s Army, sauf que là, c’est VRAIMENT mauvais.

Shootout! (Kuma Games / History Channel, PC)
Encore un FPS par épisodes par Kuma Games, toujours avec le Source Engine, toujours à éviter.

Tremulous (La communauté du libre, PC)
Un FPS multi gratos à base de Quake 3 Engine. Qui y joue ?

Vital Sign (EGN Interactive, PC)
Un FPS multi gratos abandonné par tous.

Les “Ils n’ont pas passé la frontière et tant mieux” (18)
Daemon Summoner (Atomic Planet / Bigben Interactive, PlayStation 2)
Un FPS PlayStation 2 tout raté.

History Channel: Civil War – A Nation Divided(Cauldron / Activision Value, PC)
Les développeurs de Chaser et de Gene Troopers récidivent avec un jeu budget sur la Guerre civile américaine. Aïe.

Liquidator (Parallax Arts Studio / Reef Entertainment, PC)
Un FPS russe budget édité outre-Manche. Très, très mauvais.

My Worst Day WW2 (un développeur tout seul / Manifesto Games, PC)
Un FPS développé par un mec tout seul. Courageux, mais le résultat, comment dire…

Neuro (Revolt Games / Russobit-M, PC)
Après des années de retard, Neuro est enfin sorti en Russie. Pour fêter ça, son développeur a fermé boutique.

Rainbow Six: Critical Hour (Ubisoft, Xbox / PlayStation 2)
Rainbow Six: Critical Hour est une sorte de Lockdown 2, pour consoles uniquement. Et apparemment, il est encore pire que Lockdown.

Resistance: Fall of Man (Insomniac Games / Sony, PlayStation 3)
Resistance n’est pas sorti en France, mais ça ne l’empêche pas de ressembler juste à un Call of Duty mélangé à Black et Halo. Eurk.

Special Operations Forces: Operation Eagle’s Talon (surprise, PC)
Un FPS inconnu dont la démo tient dans 22 Mo. Sûrement de la balle !

Specnaz: Project Wolf (Byte Software, PC)
Deux ans de retard (au moins !) pour un FPS réalistico-raté.

TerraWars: New York Invasion (LadyDuck Digital Media, PC)
Trois mots : Ha ha ha.

Terrorist Takedown: War in Columbia (City Interactive, PC)
Un FPS budget juste sans intérêt.

The Stalin Subway 2: Red Veil (Orion / Buka, PC)
The Stalin Subway a bien marché en Russie (mais pas en France), alors ils font une suite. On y a joué, c’est le même jeu.

Utopia City (Parallax Arts Studio / Reef Entertainment, PC)
Même développeur que Liquidator (plus haut), même qualité.

Vivisector (Action Forms / 1C, PC)
Des années de retard pour ça ? Fouyaya…

Warpath (Digital Extremes / GrooveGames, PC)
Quand les développeurs de Pariah font un jeu multi à mini budget, ça donne un FPS auquel personne ne joue.

Wolfschanze 1944: The Last Attempt (Calaris, PC)
Suite spirituelle de la bouse ultime Mortyr II, Wolfschanze est un achèvement en soi. Disponible uniquement en Pologne et en Allemagne.

World War II Combat: Iwo Jima (Direct Action Games / GrooveGames, PC)
Après Combat Task Force: 121, Direct Action Games (la division “budget” de Zombie) récidive avec une bouse sur la Seconde Guerre mondiale.

You Are Empty (Digital Spray / 1C, PC)
Un FPS russe qui aurait pu être sympa s’il était sorti il y a deux ans.

Les suites sans âme ni intérêt (13)
Battlefield 2142 (Electronic Arts, PC)
Battlefield 2 moddé en futuriste, avec un nouveau mode de jeu. C’est sympa, sans plus.

Bet on Soldier: Blood of Sahara (Kylotonn / Frogster / Focus Home Interactive, PC)
3h de jeu ultra-linéaire. Kylotonn aurait pu apprendre des erreurs commises sur Bet on Soldier, seulement non.

Bet on Soldier: Black-out on Saigon (Kylotonn / Frogster / Focus Home Interactive,
Il faut vous faire un dessin ? Au fait, le jeu n’est pour l’instant sorti qu’en Allemagne.

Call of Duty 3 : En marche vers Paris (Treyarch / Activision, Xbox 360, PlayStation 3, Wii)
Un add-on pour Call of Duty 2 vendu au prix fort. Seul point fort : un vrai mode multi.

Far Cry Instincts Evolution (Ubisoft, Xbox)
Un add-on pour Far Cry Instincts vendu comme une suite.

Far Cry Instincts Predator (Ubisoft, Xbox 360)
Le pack des Far Cry Instincts sur Xbox 360.

Far Cry Vengeance (Ubisoft, Wii)
Far Cry sur Wii : temps de développement limité, comme la qualité.

Ghost Recon: Advanced Warfighter (GRIN / Ubisoft, PC / Xbox 360 : notre test)
La version PC est une honte, la version Xbox 360 n’est pas un FPS.

Half-Life 2: Episode One (VALVe Software / Electronic Arts, PC)
Episode One est encore plus chiant qu’Half-Life 2. Et il ne fait pas avancer l’histoire d’un iota. Une prouesse, en quelque sorte.

Rainbow Six: Lockdown PC (Ubisoft, PC : notre test)
Le pire Rainbow Six sur PC, de très loin.

Rainbow Six: Vegas (Ubisoft, PC / Xbox 360)
Peut-être le meilleur FPS de la Xbox 360 ce qui, vue la tronche de la concurrence, n’est pas vraiment un exploit. Si vous possédez un PC, tournez vous plutôt vers SWAT4 pour l’aspect simulation ou F.E.A.R. pour l’action. Oh, et c’est le troisième Rainbow Six de l’année !

SiN Episodes: Emergence (Ritual Entertainment / Electronic Arts, PC : notre test)
Mauvaise suite, mauvais jeu par épisode, mauvais FPS.

Splinter Cell: Double Agent (Ubisoft, PC, Xbox 360, Wii)
Splinter Cell 4 est un bide, et son mode multi (FPS) aussi, du coup.

Les “l’idée était pourtant bonne” (6)
Call of Juarez (Techland / Focus Home Interactive, PC : notre test)
Call of Juarez alterne les phases d’action plutôt sympa avec les phases d’aventure plutôt très relou. Hey, dommage !

Prey (Human Head Interactive / 3D Realms / 2K Games, PC / Xbox 360 : notre test)
Prey avait plein de bonnes idées (notamment la gravité), mais finalement, ce sera juste un FPS court, mou, hyperfacile et globalement chiant.

Red Steel (Ubisoft, Wii)
Le premier FPS de la Wii tente plein de trucs. Suivant les personnes, ça passe un peu ou ça casse beaucoup.

The Regiment (Kuju Interactive / Konami, PC : notre test)
Le FPS le plus hardcore de l’année ? Quoi qu’il en soit, il n’est clairement pas destiné au grand public.

The Ship (Outerlight / Mindscape, PC)
The Ship aurait pu être le FPS multi de l’année : original tant au niveau du gameplay que des graphismes, il est finalement juste pourri et buggé jusqu’à la moelle.

Urban Chaos: Riot Response (Rocksteady / Eidos, PlayStation 2)
Urban Chaos : un FPS PS2 original (qui rappelle un peu Judge Dredd) mais oublié par tous.

Les jeux de l’année ? (4)
Call of Cthulhu: Dark Corners of the Earth (Headfirst Interactive / 2K Games, PC : notre test)
Des années de retard pour une aventure passionnante. Malgré des petits soucis, c’est l’un des meilleurs jeux solo de l’année.

Dark Messiah of Might & Magic (Arkane Studios / Ubisoft, PC : notre test)
Un chouette solo, un multi finalement sans intérêt et un jeu qui souffre hélas de plein de bugs (pour la plupart corrigés dans les patches récents). Ca n’empêche pas le solo d’être un des meilleurs de l’année.

Hitman: Blood Money (IO Interactive / Eidos, PC / Xbox : notre test)
Ca n’est même pas un FPS pur, et pourtant c’est l’un des meilleurs de l’année, c’est dire le niveau en 2006… Excellent solo, haute rejouabilité. Parfois un peu frustrant, mais tout de même très jouissif.

Red Orchestra: Ostfront 41-45 (Tripwire Interactive / , PC : notre test)
Le meilleur jeu multi de 2006, et aussi l’un des moins chers. Achetez-le.

Les add-ons qui déchirent (2)
F.E.A.R.: Extraction Point (Timegate Interactive / Monolith Interactive / VU Games, PC : notre test)
Extraction Point ne rajoute pas grand chose à F.E.A.R., sinon qu’il est juste plus fun, plus gore, plus marrant et dans l’ensemble plus agréable à jouer.

SWAT 4: The Stetchkov Syndicate (Irrational Games / VU Games, PC : notre test)
The Stetchkov Syndicate regroupe un ensemble d’excellentes missions qui viennent compléter les non-moins excellentes missions de SWAT4.

En 2007
En 2007 ? Armed Assault, Bioshock, Crysis, Enemy Territory: Quake Wars, S.T.A.L.K.E.R. et Team Fortress 2, pour espérer oublier cette année 2006 médiocre. En espérant ne pas être trop déçus.