Alors ça, putain, c’est méga beau. C’est la première chose qui vient à l’esprit en voyant Chrome 2. C’est super beau. Le moteur graphique n’est sans doute pas aussi performant que celui de Crysis, mais la direction artistique change tout : les ombres, les lumières, les couleurs, tout aussi semble avoir été travaillé avec soin, goût et classe.

Et le jeu à part ça ? Je n’en ai vu que quelques minutes, mais ça ressemble à un Chrome : de grandes étendues vides suivies de grands paysages somptueux, avec parfois une grappe d’ennemis. Bon, ça, plus deux ou trois trucs. Déjà, le HUD est énorme. Pensez à Metroid Prime ou Republic Commando, mais en moins bien intégré. Ensuite, l’une des principales features du jeu est de pouvoir switcher de corps : on ne joue pas un humain normal mais un esprit qui peut passer d’un corps à l’autre. Pratique si l’on a besoin de remplacer son perso rapide mais faible par un gros bourrin bien blindé.


[–SUITE–]Enfin et surtout, Chrome 2 a piqué ses géants à Shadow of the Colossus : on trouve sur les maps de gigantesques titans robotisés que l’on peut escalader avec un grappin ou combattre depuis le sol. Et par gigantesques, je parle de robots de la taille d’un gros immeuble.

Mine de rien, ce petit Chrome 2 m’a fait une forte impression. Reste à voir si, contrairement aux précédents Chrome, il y aura un vrai jeu derrière les jolies images. Et là, je commence déjà à avoir un petit doute.