Selon GameKult, Ubisoft a retiré le développement d’I am Alive, très en retard, à Darkworks. Le jeu, annoncé pour 2010, serait maintenant en développement chez Ubi Shanghai. Où les retards coûtent sans doute un peu moins cher.