Un peu en retard, NoFrag vous partage une vidéo de 30 minutes sur Half-Life: Alyx. Des gars de la chaîne Youtube Tested ont eu l’occasion de se rendre chez Valve pour essayer HL: Alyx sur différents casques de VR et donner leurs impressions. On peut donc glaner un petit peu de gameplay à droite à gauche qui permet d’apercevoir le système de free locomotion (sauf pour les échelles) ou le moteur physique qui semble être assez poussé à l’image de Boneworks. Half-Life: Alyx est toujours prévu pour sortir en mars 2020.

13 Commentaires


  1. Si ce Source 2 permetrait d’introduire un véritable nouveau départ pour je sais pas,un jeu pc en suivant..

  2. J’ai toujours un mal de chien à piger comment tout ça se contrôle… le truc qui me refroidit totalement, c’est le système de déplacement ou l’on se « téléporte » à l’endroit désiré… alors je sais pas en jeu si finalement on s’y fait mais ça ne donne absolument pas envie et bonjour l’immersion, surtout dans un FPS, en pleine bataille on se téléporte dans les coins d’une pièce ? Ça ressemble à un genre de rail-shooter où on se compose sa propre galerie de shoot ?

    Le free-locomotion a l’air chouette mais encore une fois : comment ça fonctionne ? Comment peut-on contrôler le déplacement du personnage avec nos deux mains déjà pleinement occupées ?
    Puis comment ça peut être bien intégré si le jeu est pensé pour être une suite de plans statiques en mode galerie de shoot ?
    Désolé si ces questions paraissent stupides, je n’y connais rien en VR mais je suis curieux (et perplexe) qu’un vrai FPS puisse sortir dessus.

    Pour le reste ça a effectivement l’air fun au niveau des combats et de l’interactivité…

  3. C’est plus la gestion de la couverture qui est intéressante. Tu peux te pencher, t’accroupir, ce genre de truc. Et la manipulation des flingues est géniale : t’as vraiment l’impression de viser et de tirer.

    Par contre, effectivement, tu peux pas jouer à DOOM 2016 😀

  4. Sadyn : même problème pour moi, mais se déplacer en marchant réellement ça peut pas fonctionner, et se déplacer ingame avec un casque VR quand ton corps ne bouge pas ça rend malade. D’où la téléportation. Mais ma suspension consentie d’incrédulité prend un gros coup dans les baloches.

    C’est pour ça que jsuis convaincu que les meilleurs jeux pour la VR ça restera toujours les simus autos et aériennes. Partout où t’as le cul vissé sur un siège en jeu.

  5. Le free-locomotion a l’air chouette mais encore une fois : comment ça fonctionne ?

    Avec le stick qui est sous le pouce gauche. Je ne sais pas comment les autres contrôleurs fonctionnent, mais sur les knuckles le déplacement avec le stick n’empêche pas de manipuler des objets avec la main gauche.

    se déplacer ingame avec un casque VR quand ton corps ne bouge pas ça rend malade

    Pour l’essentiel des joueurs VR, c’est seulement les premières fois. C’est à ça que correspond faire ses “VR legs”.

  6. “Marcher” au joystick niveau nausée ça va. Les soucis commencent quand le jeu te proposent de sauter en appuyant sur une touche.

  7. J’ai toujours un mal de chien à piger comment tout ça se contrôle… le truc qui me refroidit totalement, c’est le système de déplacement ou l’on se « téléporte » à l’endroit désiré… […]

    Personnellement je me contenterai du système de téléportation pour les déplacements, il m’est impossible de me déplacer avec le joystick. En effet pour mon cerveau je suis immobile et le fait de me déplacer dans le jeu me désoriente totalement et ça me créer des nausée et des pertes d’équilibre.

    D’ailleurs si vous connaissez une astuce pour ne plus avoir ces nausées ça serait cool !

  8. https://blogs.nofrag.com/meurtreetbanane/2019/06/19/dossier-faut-il-un-seau-a-gerbe-quand-vous-jouez-en-realite-virtuelle/ Je ressors ça au cas ou.

    On s’y fait au motion sickness à force d’utilisation. C’est exactement la même chose pour les simulations et les options varient selon les jeux.

    Certains jeux te proposent de choisir la direction selon l’angle de ton casque ou bien selon ta main dominante comme certains préfèrent tourner grâce au joystick (ce que je ne recommande pas pour le cerveaux, mais c’est possible).

    Les FPS en VR, ça se fait et même très bien. (Je voulais partager du Pavlov, mais youtube charge plus très bien).

  9. Si c’est pour avoir la nausée, 🙁 non merci la VR. Puis se cogner partout et tomber de la fenêtre parce que j’ai glissé sur mon vomi, non jamais.

  10. https://blogs.nofrag.com/meurtreetbanane/2019/06/19/dossier-faut-il-un-seau-a-gerbe-quand-vous-jouez-en-realite-virtuelle/ Je ressors ça au cas ou.

    On s’y fait au motion sickness à force d’utilisation. C’est exactement la même chose pour les simulations et les options varient selon les jeux.

    Certains jeux te proposent de choisir la direction selon l’angle de ton casque ou bien selon ta main dominante comme certains préfèrent tourner grâce au joystick (ce que je ne recommande pas pour le cerveaux, mais c’est possible).

    Les FPS en VR, ça se fait et même très bien. (Je voulais partager du Pavlov, mais youtube charge plus très bien).

    Merci, je vais donc pratiquer plus souvent.

    Je pense être assez sensible, j’ai été malade pendant plus d’une semaine après avoir fait le Space Mountain (ce sont des montagnes russes dans le noir)

  11. Les déplacements sont très gênants je trouve .
    Même quand le déplacement se fait normalement ( et non pas en téléportation) ce n’est pas très fluide et vif, du coup c’est paradoxale puisque la VR est censé rajouter de l’immersion grâce au fait d’être plongé dans un univers 3d, mais en même temps l’immersion semble casser par les déplacements ….

    Sinon pour l’instant l’ensemble semble avoir un côté rail shooter, sûrement les déplacements qui donnent cette impression .

Connectez-vous pour laisser un commentaire